Début du tour automne

Le FC Perrefitte a reprit sa marche.

 

Un premier match de coupe jurassienne, vous n’avez pas pu vous déplacer ? Pas de soucis, un récapitulatif du match ci-dessous:

Suivez-nous sur  Facebook
Publicités

La final, c’est pour CE week-end 18 mai à Perrefitte

Le FCP reçoit l’équipe de Glovelier ce week-end 18.05 (17h coup d’envoi). Pour ce qui s’annonce la “final“ de ce championnat. Car, si Perrefitte venait à l’emporter, il aurait 1 point d’avance sur ces deux poursuivants à quatre journée de la fin en sachant que le SRD et Glovelier doive encore jouer l’un contre l’autre. C’est pour dire l’importance de ce match.

Classement

 

Image

Glovelier – FC Perrefitte 3-1 (2-1)

Glovelier - FC Perrefitte 3-1 (2-1)

Kaki; El Newe, Dario, Boris Allo; Selim, Buck, Matt Hofmann, Burger Junior, Horton; Fameux, Fatjon.

Ont également joué: Président, Potcho, Crisci.

Bon, on ne va pas tourner autour du pot (aux roses). Le FCP a perdu, mardi soir, son premier match de la saison. Il s’est incliné 3-1 à Glovelier. L’unique but des Beutchins est, en fait, un autogoal. C’est dire que cette soirée ne fut pas une soirée mémorable.
Mais c’est bien le FCP qui a tiré le premier, grâce à une superbe reprise de volée de Matt Hofmann, monsieur Zen, qui obligeait le gardien local, sans doute de nationalité portugaise, à un arrêt efficace (soit détourné en corner). Voilà. Sinon, Glovelier avait vite remarqué que le trident défensif des Beutchins était inédit et il n’allait pas manquer de mettre des longs ballons sur cette défense. Ce qui fit dire au coach Camion: «C’est ça votre jeu ? Mettre des longs ballons en avant?»
Sim senhor, répondit l’adversaire. Qui continua de plus belle. But 1 pour Glovelier: un énorme coup franc d’un joueur, certainement Lusitanien, qui troua Kaki. Aie. On fut près du 2-0 local, mais El Newe et sa défense tenaient bon avec un stoïcisme parfois déconcertant. Même la transversale sauvait le gardien du FCP qui avait ressorti pour un soir le plus beau chandail du stade du Droit, un sweat, bleu de Coeuve, un brin taillé mais bien rembourré que notre Sandor national a porté dans ses belles heures.
Sur une accélération sur la droite et un centre bien dosé, tout au coin de corner là-bas, c’est pour ça qu’on n’a pas vu qui a centré, mais c’était pas le Fameux ça c’est sûr, le FCP égalisait, car un défenseur de Glo, sans doute en provenance de la péninsule ibérique, trompait son gardien. «Yeees», cria coach Camion, qui crut, durant deux minutes, au miracle de Glovelier. Mais ouais! Sur un tir à Nodin, Kaki laissait filer le cuir entre ses jambes. Pourquoi? Beuh. Le buteur, nous a-t-on dit, aurait été formé au Maritimo Funchal. 2-1: Voilà le score à la mi-temps.
Pourtant, le FCP allait retrouver ses esprits après le thé, qui au passage, était bouillant. A la mi-temps, on notait que le jardinier du FCP inspectait la pelouse locale. Les joueurs de coach Camion avaient l’air mieux en jambes et faisaient enfin tourner le ballon. Il y avait quelques chances de buts, même un coup franc du Buck qui frôlait (à 8 m) la transversale de Glovelier. Mais sur un contre, Glo marquait le troisième par un joueur de nationalité portugaise et c’est l’instant que choisissait le chroniqueur pour quitter le stade des Places. Mais comme le score n’allait pas changer, il avait bien fait.

Image

FCP-SRD

FCP-SRD

Victoire du FCP ce samedi 6 avril 2013, 3-1 contre Delémont.
Les Beutchins, menés 1-0 en première mi-temps, ont su retrousser leurs manches, malgré le froid, pour remporter ce match choc. Ce qu’il faut retenir:

1) c’est la huitième victoire, en huit matches, pour les Givova Boys.

2) Pour la première fois de son histoire, le FCP gagne le premier match du deuxième tour

3.) Kaki a, paraît-il, repoussé un penalty. 😉

La préparation a payé enfin de compte, le FCP se déplace le 17 avril à Glovelier pour la suite du championnat.

Programme de match 2e tour 2012-2013

Messieurs,

Voici le temps de la reprise du championnat, pour cette semaine notre équipe fanion recevra au stade du Droit le samedi 6 avril Delemont (coup d’envoi 16h).

Le match contre Glovelier a été reporté au 17 avril.

Actuellement Glovelier est troisième et Delemont deuxième du championnat. Ces deux matchs sont capitales pour la suite de la saison.

Supporters, amis, parents, familles, nous avons besoin de votre soutient.

 

Le FCP est aussi sur Facebook, clique 🙂

Image

Fc Perrefitte à Vérone

Fc Perrefitte à Vérone

A tous les amoureux du beau jeu et de la passe à dix,

Ton FCP s’en est allé fignoler sa préparation hivernale durant ce rude mois de mars du côté de Vérone, un camp qui s’est avéré d’une efficacité sans précédent dans l’histoire du football.

La première journée, jeudi, s’est révélée être presque utile puisque ton FCP s’est entraîné deux fois. Chose qui était prévue à la base pour tous les autres jours, mais Coach Camiono a vite dû revoir ses exigences à la baisse au vu de l’inquiétant alcoolisme qui régnait dans ses troupes. A noter, les pelouses étaient d’un niveau indigne d’une équipe de notre standing. Coach Camiono les a d’ailleurs définies, dans un élan d’excitation que lui seul peut atteindre, par ces doux mots :-« C’est un véritable bourbier ». En soirée, ton FCP a vendu du rêve, en organisant premièrement une boum dans la chambre 708, devenue rapidement le fief des débuts de la nuit, puis en allant s’adonner aux joies de la danse dans une soirée étudiante, tout en sobriété. C’est aux alentours de 23h47, que ton défenseur favori, Dario Diego Nunes Da Silva, s’est exclamé, avec 4 pour 1000 dans chaque rétine : -« Je crois que j’ai un p’tit coup de barre ». Vers 5h du matin, tout le monde était au lit. Ton FCP, sérieux et appliqué, voulant se préserver pour la suite.

L’entraînement du vendredi matin a été un grand fiasco. Deux joueurs que je ne nommerai pas, sachez tout de même que l’un est fils de docteur et que l’autre a pour père le caissier du club, n’ont pas daigné se présenter au superbe entraînement que Coach Camiono avait concocté pour ses ouailles sous prétexte qu’ils avaient un peu fait la fête le soir avant. Le rendement des joueurs étaient si pauvre que le brave Camiono a renvoyé tout le monde aux vestiaires avant même la fin de la session, annulant l’entraînement de l’après-midi dans la foulée. Rendez-vous était pris le lendemain matin, à 10h, pour affronter la valeureuse équipe du SV Axams, maintes fois championne du Tyrol et évoluant en 4ème division autrichienne. Tout aurait été plus simple si le whisky et le vendredi soir n’existait pas. En effet, ton FCP a démontré l’étendue de son talent en cette douce soirée de fin d’hiver, shots de vodka, whisky sec, macarena, rien n’a été laissé au hasard. Avec mention spéciale à Luca Mahon et Fabien Burger pour leur drague à l’écharpe.

Samedi matin, le match face au SV Axams, à n’en pas douter le grand moment de ce camp. Persuadé que son équipe allait en prendre plein les dents, Coach Camiono partait quelque peu défaitiste avant cette rencontre, estimant que « si on en prend moins que 15 c’est bien ». C’était sans compter sur le fantasque mais ô combien efficace gardien du FCP Kaki « Cramatte » qui durant 25 minutes a su préserver son but d’un viol programmé. Un coup franc très très très bien tiré a eu raison de sa vigilance. Ton FCP allait boire le thé avec un retard d’un but et en ayant 4% de possession de balle. La deuxième mi-temps n’a aucune importance. A souligner, la très jolie prestation de Fabien Burger, encore lui, qui a réussi, grâce à son talent, à se faire tacler par une racine sur un terrain synthétique. La journée du samedi n’a été qu’un long remplissage, les troupes de Coach Camiono attendant la soirée avec impatience. La fatigue a fini par avoir raison de ton FCP qui s’est montré, à part quelques vaillants guerriers, assez morne durant les festivités du samedi soir. C’est une équipe fatiguée, toujours aussi mauvaise qu’avant le camp, mais ayant fait le plein de rigolades qui est rentrée le dimanche en terre beutchine.

Lors du débriefing d’après camp, Camiono a eu ses paroles d’une profondeur et d’une justesse qui résonnent encore dans toutes les têtes : « Bon, les gars, niveau foot c’était pas terrible, mais ça a soudé l’équipe ».

Impossible de conclure sans remettre le prix Pied Carré à Boris « J’aurais dû naître y’a 50 ans » Leuenberger dit la mèche folle, pour son nouveau statut d’ambidextre puisqu’il maîtrise désormais aussi bien les contrôles du tibia, du droit que du gauche.

Premier match de préparation

Dimanche 10 mars 2013,

Notre équipe s’est déplacée hier soir (dimanche soir), sur le terrain de l’Etoile Biel-Bienne (ou plutôt du terrain synthétique d’Azzuri Bienne).

Premier match de reprise pour notre équipe, première fois depuis quatre mois que l’équipe touche le ballon sur un terrain et ceci c’est vite fais ressentir. Entre passe ratée, erreurs défensives, manques de concentration et d’énormes erreurs techniques notre équipe n’a pas fais le poids contre Etoile. Ceci dis, par moment nous avons pu voir quelques efforts, quelques bons décalages et quelques constructions intéressantes, mais en vain. La reprise est dure pour le FCP, mais nous allons gommer au maximum toutes ces erreurs lors de notre camp à Vérone (départ mercredi) et être prêt pour notre premier match contre Glovelier le 3 avril prochain.

Score: 6-1 (but de Fatjon)

Début de saison du FCP

Chers supporters, chers joueurs,

La neige commence gentiment à disparaître et va faire place au soleil et donc au terrain.

Le programme du FCP est le suivant: entraînement physique, match de préparation et camp d’entraînement à Verone dans un luxueux hôtel 4 étoiles ! Espérons que les joueurs seront prêt pour la reprise du deuxième tour agencée pour le mercredi 3 avril à 20h à Glovelier. Notez que trois jours après le FCP jouera un match crucial (hé oui déjà). Nous espérons la montée en 4e ligue contre le SRD, ce qui placerait notre équipe fanion a 6 points de leurs poursuivants. Ces trois jours sont capitales pour la suite ainsi que la fin de la saison ! Les joueurs sont face à leurs responsabilités.

N’oublions pas que aucun joueur n’est blessé, que le FCP à la meilleure attaque du championnat avec 37 buts marqués en 7 match (moyenne de 5 buts marqués par match) et la deuxième meilleure défense avec 7 buts reçus.

Bizarrement, le FC Glovelier est la meilleure défense du championnat… Messieurs, au boulot !